• Patrice Robin au 57 - un événement En toutes lettres

     

     

    Dans le cadre de l'Eté indien du 57, En toutes lettres et l'Espace du 57* sont heureux de vous inviter  

    Dimanche 25 septembre à partir de 10h30

    à l'Espace du 57, 57 rue de Flers (Lille) pour 


     Un dimanche au saut du livre avec Patrice Robin à l'occasion de la parution de son livre Voyage à Blue Gap


       Patrice Robin au 57 - un événement En toutes lettres   Patrice Robin au 57 - un événement En toutes lettres

     En compagnie de nombreux  auteurs : 

    Charles Pennequin, Patrick Varetz, Dominique Quélen, Cécile Richard, Benoît Caudoux, Olivier de Solminihac...

     

    _____________________


    4e de couverture du Voyage à Blue Gap :

     « Le  précédent roman de Patrice Robin, Le Commerce du père, clôturait un cycle de 5 livres où il avait tenté de répondre à cette question : Comment devient-on ce que l'on désire être, ce qu'il est vital que l'on soit ? Contre quoi, contre qui, avec qui ? Ce cycle est achevé parce qu'il a semblé à l'auteur avoir réussi à faire justement de ce « contre qui » un « avec qui » en intégrant les carnets de commerce de son quincaillier de père dans son dernier livre, sa « littérature » dans la sienne, en s'unissant au cœur de ce qui les avait séparés.
    Avec
    Le Voyage à Blue Gap, il a voulu s'éloigner du travail d’« autobiographie rapprochée » qui l'a occupé jusqu'à présent, bref aller voir ailleurs si il y est un peu moins, voyager justement, vers « l'autre ». L'autre, ici, est un Indien Navajo, mari de la fille du narrateur. Ce dernier va leur rendre visite dans l'Ouest américain à l'heure même où, dans l'Ouest français, il vient d'apprendre que sa mère est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Voyage d'un ouest rural vers un autre ouest rural, voyage dans la mémoire indienne, encore vive, et dans celle maternelle qui s'efface, voyage dans l'étrangeté des paysages de la réserve pour se mesurer à l'étrangeté de la maladie, voyage au cœur d'une famille navajo et de ses coutumes, voyage intérieur à la recherche d'une autre maison où s'abriter quand les fondations de la « maison-mère » commencent de doucement s'effondrer, voyage, malgré tout, vers l'avenir. » 

     

    Quelques extraits de presse :

    Philippe Lançon, Libération : « Le roman n’est pas qu’un salut au cinéma, à la photo, à l’enfance. Il révèle, par une série de brefs chapitres, agissant comme champs et contrechamps, l’amour qui lie les personnages, la mémoire qu’ils cherchent. Chaque monde éveille l’autre en le caressant. »   Lire l'article >>>>

    Christophe Kantchell, Politis : « Il y a dans ce Voyage à Blue Gap le parfum mêlé de la mélancolie du souvenir enfoui et de la sérénité du présent assumé. L'étrangeté des paysages des Canyons traversés est aussi belle que sont hostiles les contrées de la maladie. Patrice Robin est un écrivain subtil, précis, elliptique. Et son livre en dit long sur l'effroi de notre monde occidental contemporain, sans jamais le rendre explicite. » Lire l'article >>>>

    Xavier Houssin, France Culture : « Tout est écrit d'une simplicité parfaite. C'est le carnet de bord des sentiments, des sentiments mêlés au passage de la ligne, à l'exact milieu de cette ligne, lorsque la terre d'autrefois – le passé au fond -, la terre d'autrefois s'estompe dans la brume et que notre avenir s'en va à l'étranger ». Toute l'émission >>>>

    Yann Moix, Le Figaro : « Patrice Robin décrit la souvenance en même temps que la chute dans le néant ; les jours lessivés par la maladie sont contrariés, dans ce livre si profond, par la revanche de Mnémosyne ; par l'encre ; la sensibilité. Le talent vrai. »


    Pour en savoir plus sur l'auteur >> site des éditions P.O.L


    Le reste de la programmation de septembre-octobre >>>>


     

    « En toutes lettres à la fête de l'Huma avec Colères du PrésentCarole Fives, Quand nous serons heureux, Le Passage »

    Tags Tags : , , ,